L'Europe renforce les contrôles sur les navires en provenance du Japon

RADIOACTIVITE Les niveaux d'alerte ont été réhaussés dans les ports européens...

© 2011 AFP

— 

Un bateau décharge sa livraison dans le port de Rotterdam, aux Pays-Bas.
Un bateau décharge sa livraison dans le port de Rotterdam, aux Pays-Bas. — Stuart Forster / SIPA

L'Union européenne a décidé de rehausser les niveaux d'alerte lors des contrôles de radioactivité sur les navires arrivant du Japon suite à l'accident de la centrale de Fukushima, a annoncé vendredi le commissaire à l'Energie, Gunther Oettinger. Un premier navire parti peu après l'accident est arrivé jeudi dans le port de Rotterdam, aux Pays-Bas, et aucune contamination n'a été détectée, a-t-il indiqué.

Les navires sont déjà contrôlés au départ du Japon et l'UE exerce un deuxième niveau de contrôle à l'arrivée «car nous voulons écarter tout risque, même le plus petit, pour les personnes qui travaillent dans les ports», a expliqué le commissaire dans un communiqué. Le niveau naturel de radiation est de 0,1 microSievert par heure et les contrôles effectués sur les navires en provenance du Japon se feront avec un seuil de tolérance ajoutant 0,2 microSievert par heure au niveau de radiation naturel, a précisé le commissaire. Au dessus de ce niveau, les appareils de contrôle doivent donner l'alarme.

Plusieurs navires arriveront la semaine prochaine

La contamination radioactive se fait au niveau de la coque et des infrastructures externes. En cas de contamination, le navire doit être lavé et les ouvriers protégés. Les autorités du pays du port où un navire a été contrôlé avec un niveau de radioactivité anormal doivent en informer la Commission et tous les autres Etats.

Plusieurs navires en provenance du Japon doivent arriver la semaine prochaine dans des ports de l'UE, a indiqué la Commission. Il faut trente jours pour rallier le Japon et l'Union européenne par la mer.