Un phoque observé sur les rives de la Dordogne

A.C.

— 

Surprise le 6 avril dernier à Port-Sainte-Foy, près de Bergerac: un veau de mer a élu domicile sur les berges de la Dordogne. Selon le pêcheur qui l’a observé, l’animal pèserait 80 kilos et mesurerait environ 1m80. Il a été également repéré près de Prigonrieux, mais n’a pas donné signe de vie depuis le début de la semaine. Selon Thierry Boucher, agent territorial de la Communauté de communes de Bergerac et garde-pêche bénévole, le phoque n’a pas pu être pris dans des filets de pêcheurs. Dans un entretien au quotidien Sud Ouest, le garde-pêche, sur le qui-vive depuis une semaine, a appelé les riverains de la Dordogne à signaler la présence de l’animal et à envoyer des photos.

Mais que fait ce phoque à près de 200 kilomètres du littoral? Selon Sami Hassani, responsable du laboratoire de recherche sur les mammifères marins à Océanopolis à Brest, les phoques remontent facilement dans les estuaires: «Les poissons qu’il peut trouver dans la Dordogne lui ont parfaitement convenu, et l’envie d’explorer un nouveau territoire a sans doute fait le reste», explique-t-il à la fondation 30 millions d’amis. L’expert alerte toutefois les curieux qui s’approcheraient trop près du phoque: «Il a de bonnes dents et de bonnes griffes. Il n’hésitera pas à s’en servir s’il se sent agressé.»