Seize tempêtes et neuf ouragans sont attendus cet été

CLIMAT Les météorologues américains prévoient une saison active dans l'Atlantique...

A.C.

— 

Image de la tempête tropicale Alex, qui s'est transformée en ouragan de catégorie 1, prise par le satellite GOES-13 au-dessus du golfe du Mexique, le 29 juin 2010.
Image de la tempête tropicale Alex, qui s'est transformée en ouragan de catégorie 1, prise par le satellite GOES-13 au-dessus du golfe du Mexique, le 29 juin 2010. — AFP PHOTO / NASA GOES

Après 2010 et ses dix-neuf tempêtes tropicales qui se sont transformées en ouragan pour douze d’entre elles, la Niña va continuer à faire des dégâts en 2011. Selon des météorologues américains,  seize tempêtes majeures donneront naissance à neuf ouragans entre juin et novembre.

«Nous pensons que les températures anormalement élevées à la surface de l'Atlantique dans les zones tropicales combinées à des températures neutres à la surface de l'Océan Pacifique dans les zones tropicales vont contribuer à une saison active», a expliqué Phil Klotzbach, météorologue à l’université du Colorado.

La Niña, phénomène climatique cyclique qui se caractérise par une baisse des températures moyennes sous la surface de la mer dans le centre et l'est du Pacifique, s’est installée depuis juillet dernier, favorisant les fortes précipitations et les tempêtes dans l’hémisphère Sud. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la Niña devrait durer encore jusqu’en avril ou mai avant de s’affaiblir progressivement pour laisser la place à El Niño.