Koweït: une tempête suspend le trafic aérien et les exportations de pétrole

© 2011 AFP

— 

Un épais vent de sable a paralysé lundi le trafic de l'aéroport de Koweït, et les terminaux d'exportation de pétrole, selon des sources officielles.

Des bourrasques de plus de 45 km/heure ont réduit la visibilité à moins de 150 mètres à l'aéroport de Koweït et à encore moins dans les zones dégagées.

Un porte-parole de la société nationale des pétroles koweïtiens a indiqué que les pétroliers transportant le brut koweïtien resteraient consignés à leurs mouillages jusqu'à la fin de cette tempête.

"Nous avons suspendu les exportations de pétrole ainsi que l'arrivée de bateaux. Cela ne devrait pas affecter nos engagements commerciaux", a assuré Mohammed al Ajami à l'AFP.

Par ailleurs, le chef des opérations de l'aviation civile Issam al Zamel a indiqué à l'agence de presse koweïtienne que les vols qui ne pouvaient pas atterrir dans l'émirat étaient détournés vers des aéroports voisins.

Les vols en partance sont suspendus jusqu'à ce que les conditions météorologiques s'améliorent.

Le Koweït souffre d'une sécheresse particulièrement grave depuis quatre hivers et le sable est facilement soulevé par les vents. En général, les nuages de sable sont fréquents en été, mais rares en hiver.