Pousser à la consommation pour agir en faveur de l'environnement

CONSOMMATION Un nouveau mouvement débarque en France: la carrotmob. L'idée est de faire augmenter le chiffre d’affaires d’une boutique pour qu’elle en reverse une partie à des actions environnementales. Première édition à Lyon…

Fabienne Broucaret

— 

Une volée d'indicateurs publiés vendredi dépeint une économie américaine ni affreusement malade, ni excessivement dynamique, et ne devrait guère éclairer la lanterne de la Réserve fédérale qui doit décider la semaine prochaine s'il lui faut baisser ses taux d'intérêt.
Une volée d'indicateurs publiés vendredi dépeint une économie américaine ni affreusement malade, ni excessivement dynamique, et ne devrait guère éclairer la lanterne de la Réserve fédérale qui doit décider la semaine prochaine s'il lui faut baisser ses taux d'intérêt. — Don Emmert AFP/Archives

Une Carrot quoi?! Une carrotmob! Ce concept est né à San Francisco en mars 2008, sous l’initiative de Brent Schulkin, ancien employé de l’entreprise Google. «Militant frustré par l’inefficacité des méthodes traditionnelles de militantisme», il a inventé un nouveau moyen d’agir pour la planète…

Pas de manifestation, de grèves, de boycotts… Au contraire, l’idée de Brent Schulkin est de faire augmenter les ventes d’un magasin, en appelant un maximum de consommateurs à se déplacer dans le même enseigne sur une journée. Un pourcentage du chiffre d’affaire réalisé ce jour-là est dédié ensuite à des mesures écologiques, et donc à réduire l’empreinte carbone de la boutique.

Vingt-deux Carrotmob ont déjà été réalisées aux Etats-Unis, un au Brésil et un en Australie, ainsi que douze en Europe. Efficace cet activisme consumériste? A San Francisco, dans le magasin choisi, le revenu journalier était habituellement de 2.000 dollars. Le jour de Carrotmob, il est passé à 9.500 dollars. 22% de ce montant a été investi dans un système d’éclairage plus écologique. L’électricité ainsi économisée pourrait fournir assez d’éclairage à trois familles belges durant une année! Récemment, la Flandre a réalisé sa première action dans le Tugra Market d’Anvers où 50% du chiffre d’affaire du Jour J a été investi dans des mesures énergétiques plus écologiques.

Organisée par deux étudiants, Eric Khun et Theo Negri, la Carrotmob de Lyon se déroule le samedi 9 avril au magasin «De l’autre côté de la rue», situé au 75, Cours de la Liberté. Une enseigne qui vend des produits biologiques ou bien issus du commerce équitable. A vos porte-monnaie pour aider ce magasin à devenir encore plus vert !

Plus d’infos : http://on.fb.me/carrotmoblyon

Et vous, quel est votre bilan carbone ?