Le 35e congrès de France Nature Environnement s'intéressera à l'agriculture

ASSOCIATION Après la campagne qui a suscité la colère des agriculteurs, FNE va débattre de la PAC 2013...

© 2011 AFP

— 

Champs de blé dans le Nord-Pas-de-Calais.
Champs de blé dans le Nord-Pas-de-Calais. — BAZIZ CHIBANE/SIPA

Quelques semaines après avoir mécontenté le monde agricole avec sa campagne sur les OGM, les algues vertes et les pesticides, France Nature Environnement (FNE) place son 35e congrès sous le signe de la politique agricole commune (PAC) jeudi et vendredi à Marseille. «Il y a eu un moment d'émotion, qui continue encore, mais le dialogue n'a pas été rompu» avec le monde agricole, assure le président de FNE, Bruno Genty, estimant que la tenue du congrès pourrait donner lieu à des manifestations. «Nous, on souhaite le dialogue. Ce qu'on a dit dans notre campagne, c'est ce qu'on dit depuis 40 ans», a-t-il souligné au sujet des affiches qui ont notamment suscité la colère d'élus bretons sur les algues vertes.

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, qui avait dénoncé une campagne «scandaleuse», ne fera pas le déplacement à Marseille après avoir été annoncé, pas plus que la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, dont la venue en clôture vendredi a été annulée en raison de son déplacement au Japon.

Comment «verdir» les aides à l’agriculture?

Au-delà du débat sur le mode d'agriculture, FNE va principalement plancher sur la politique agricole commune et sur la façon de «verdir les aides» versées au monde agricole dans le cadre de la révision de la PAC pour 2013. La fédération appelle à «aider les exploitants agricoles qui s'engagent sur des pratiques environnementales, et demande un soutien à l'agriculture biologique et à haute valeur environnementale, en particulier pour ceux qui mettent en oeuvre une agriculture à bas niveau d'intrants», selon Bruno Genty.

Les eurodéputés José Bové (EELV), Stéphane Le Foll (PS) et Michel Dantin (UMP) seront invités à s'exprimer sur le sujet. Des représentants du monde agricole (ministère de l'Agriculture, Chambres d'agriculture, enseignement agricole, Fédération nationale de l'agriculture biologique) doivent aussi participer à ces deux jours de travaux. France Nature Environnement est la plus importante fédération écologiste avec quelque 3.000 associations affiliées.