Un prix pour récompenser la communication responsable

PUBLICITE Les awards de la publicité Développement Durable ont été remis jeudi...

Tiphaine Réto

— 

Remise des prix de la communication Développement durable, le 17 mars 2011 à Paris.
Remise des prix de la communication Développement durable, le 17 mars 2011 à Paris. — Aressy

Pour la 5ème année consécutive, les awards de la publicité Environnement et Développement Durable ont récompensé, hier, les démarches de communication innovantes et responsables. «Les messages environnementaux sont presque devenus un bruit de fond marketing, explique Iria Marques, directrice de l'agence Aressy en charge de l'événement. C'est important de récompenser ceux qui parviennent à passer au-delà de la simple séduction.»

«Aujourd'hui, il faut justifier les faits»

Exit, donc, le greenwashing. Web, presse et campagne éco-conçue, dans les trois catégories des awards, les soixante-deux candidatures ont été passées au peigne fin par un jury de professionnels. «Nous recherchons une cohérence entre le fond et la forme, rappelle Jean-Paul Ventère, du ministère du Développement Durable. Un champ de pâquerettes devant une usine, ça ne suffit pas pour affirmer qu'une entreprise est responsable. Aujourd'hui, il faut justifier les faits.» En témoigne le prix du jury pour le site web de Bouygues Immobilier : «On nous y explique clairement ce que sont les bâtiments basse consommation», reconnaît Iria Marques.

«Justifier, expliquer, incarner» c'est aussi le credo de La Poste, grand lauréat du prix du public et du prix du jury dans la catégorie campagne éco-conçue. Stand en matériaux recyclables et tri sélectif ont, entre autres, permis à l'entreprise de réduire de 43 % ses émissions de CO2 aux salons professionnels. Pour Frédéric Duprat, responsable de la communication avec les institutions, le pari de la communication responsable est la pédagogie: «C'est ainsi que l'on casse les idées reçues sur la communication. Nous ne sommes pas là que pour parler, mais aussi pour présenter des actes.»

Mais face à l'argumentaire, la créativité a-t-elle encore sa place? «Bien sûr! Le but est aussi qu'il y ait un renouveau dans la manière d'impacter le public sur le développement durable, reprend Iria Marques. Le papier visiblement recyclé parce qu'un peu marronnasse, c'est fini.» D'autant plus quand le leader mondial de la fabrication de papier recyclé, Arjowiggings, remporte un prix dans la catégorie presse avec un prospectus plus blanc que blanc. «On peut faire du beau, du design, tout en autant développement durable, promet Frederic Duprat. Pour nous, ça a été une nouvelle source d'inspiration.»

Le palmarès 2011:

Awards presse: Arjowiggings (prix du jury), Actis Isolation (prix du public).

Awards web: Bouygues Immobilier (prix du jury), DHL Express (prix du public).

Awards campagne éco-conçue: La Poste (prix du jury et du public).