L'association de défense d'animaux PETA a organisé lundi 7 mars une performance pour dénoncer l'utilisation de la fourrure dans les défilés de mode
L'association de défense d'animaux PETA a organisé lundi 7 mars une performance pour dénoncer l'utilisation de la fourrure dans les défilés de mode — S.ORTOLA/20MINUTES

MODE

Une chorégraphie pour dénoncer la fourrure

L'association Peta a voulu dénoncer la fourrure dans les défilés de mode…

Une femme attaquée par les animaux qu’elle porte sur elle. C’est ce que l’association de défense des animaux Peta a simulé, en faisant appel à des danseurs du Cirque du Soleil, ce lundi midi devant l’Opéra Garnier à Paris. Objectif: dénoncer la présence de fourrure lors des défilés de mode de la Fashion Week. Le ballet de danse nous a ainsi montré une femme portant une fourrure reniflée, traquée, mordue, puis emportée par les «animaux» dont elle portait les vêtements. Cette chorégraphie avait lieu après le défilé de Stella McCartney, qui n’utilise aucune fourrure ou cuir dans ses collections.