Les distributeurs de boissons pourraient recharger les voitures électriques

MOBILITE Pour remédier au problème des points de recharge, des sociétés japonaises veulent se servir des 2,5 millions de distributeurs de boissons installés dans les villes...

© 2011 AFP

— 

Voiture electrique en cours de charge, dans une des 30 bornes parisiennes. Paris, FRANCE - 05/08/2008
Voiture electrique en cours de charge, dans une des 30 bornes parisiennes. Paris, FRANCE - 05/08/2008 — F. DURAND / SIPA

Une dizaine de sociétés japonaises veulent utiliser les distributeurs de boissons souvent installés à même les trottoirs des villes nippones comme autant de bornes de recharge de véhicules électriques.

Diverses entreprises, alliées à l'opérateur de télécommunications Softbank, à des firmes d'informatique et fabricants de bornes, vont prochainement proposer ce service qui vise à accélérer le déploiement des infrastructures requises pour les voitures fonctionnant à l'électricité, ont-elles annoncé ce lundi. Il s'agit d'associer aux distributeurs de boissons un module de charge de véhicules qui utilise des éléments communs comme l'arrivée d'électricité, le système de paiement par monnaie électronique ou bien encore l'accès à un réseau afin d'envoyer des données à un serveur central distant.

Le dispositif devrait être doublé d'un service d'informations à l'intention des systèmes de radionavigation des automobiles, de sorte que les conducteurs pourront par exemple localiser aisément sur leur écran les points de charge disponibles. Le projet sera officiellement lancé le 10 mars et les bornes mises en place progressivement, l'installation étant dans un premier temps offerte.

Quelque 2,5 millions de distributeurs de boissons sont disséminés au Japon, dont une bonne partie à l'extérieur. Plusieurs modèles de voitures électriques sont déjà proposés par les constructeurs de l'archipel, dont l'i-MiEV de Mitsubishi Motors ou la Leaf de Nissan. Toutefois, outre leur prix élevé, l'un des freins à l'achat est l'insuffisance de points de recharge, même si une batterie pleine permet a priori de parcourir jusqu'à 160 kilomètres.

Diverses autres initiatives des constructeurs, concessionnaires, gérants de supérettes, stations-service ou parkings, des promoteurs immobiliers ainsi que des pouvoirs publics visent aussi à accélérer l'installation de bornes.