Un cargo islandais pollue les côtes suédoises

ENVIRONNEMENT Il s'était échoué en Norvège et répand désormais du carburant le long de la Suède...

© 2011 AFP

— 

Un cargo islandais qui s'était échoué dans le seul parc naturel marin de Norvège pollue désormais les côtes suédoises avec du carburant qui s'échappe de ses soutes, tandis qu'il fait route vers le Danemark où il doit être réparé, ont annoncé ce mardi les gardes-côtes suédois.

«Le Godafoss, qui s'était échoué près de Hvaler non loin de la frontière suédo-norvégienne, a quitté la zone par ses propres moyens hier soir (lundi). Au cours de la journée (mardi), du pétrole a fui du navire tandis qu'il naviguait le long de la côte ouest de la Suède, et il fuit toujours», indiquent les gardes-côtes dans un communiqué.

Le porte-conteneurs s'était échoué le 17 février sur un récif près de l'embouchure du fjord d'Oslo, dans une zone qui abrite de nombreuses espèces d'oiseaux, une faune marine riche et d'importantes formations de coraux d'eaux froides. Une partie des 800 tonnes de mazout embarquées a pollué le parc naturel et, après avoir été renfloué le 23 février, le navire ne contenant plus que 90 m3 de carburant est parti lundi soir en direction d'Odense (Danemark) pour y être réparé.

«C'est incroyable» que le bâtiment ait été autorisé à reprendre la mer en ayant une fuite d'hydrocarbures, s'est indigné le responsable de permanence des gardes-côtes suédois, Ragnhild Bussqvist, à la radio suédoise. Les autorités suédoises travaillaient mardi à la protection de la réserve de Kosterhavet située non loin de Hvaler, selon le communiqué.

Un bateau des gardes-côtes suédois a en outre commencé à nettoyer les nappes de pétrole laissées par le Godafoss au large de Göteborg, la 2e ville du pays, tandis qu'un autre était «en route pour récupérer le pétrole s'écoulant du Godafoss», selon le texte.

Par ailleurs, un avion a survolé la zone pour évaluer les dommages et aider les gardes-côtes à repérer les taches de pétrole.