Les Français et la souffrance des animaux sauvages

ANIMAUX La Convention Vie et Nature a sollicité la Sofres pour connaître l'opinion des Français face à la souffrance des animaux sauvages...

Fabienne Broucaret

— 

Eléphants dans le Masai Mara, au Kenya.
Eléphants dans le Masai Mara, au Kenya. — SUPERSTOCK/SIPA

La question était en substance la suivante: «Actuellement la loi française reconnaît que les animaux sont des êtres sensibles, mais la loi ne protège que les animaux domestiques contre les mauvais traitements. Personnellement, seriez-vous favorable à ce que la loi protège également les animaux sauvages?».

Résultat des courses: plus de 8 Français sur 10 (87%) se disent favorables à la mise en place d’une loi pour assurer leur protection. Et parmi eux, plus de la moitié (55%) adhèrent fortement à l’opportunité de la mise en place de cette loi. Parmi les plus jeunes Français (de 18 à 34 ans), plus de 6 sur 10 se disent très favorables à la mise en place d’une loi, soit plus que la moyenne nationale.

Découvrez Chengdu, le berceau du panda