Le prince Charles au secours des écureuils

ROYAUME-UNI Le prince écolo veut préserver les écureuils roux, menacés par leurs congénères gris...

A.C.
— 
Le prince Charles lors du lancement du Red Squirrel Survival Trust, en avril 2009.
Le prince Charles lors du lancement du Red Squirrel Survival Trust, en avril 2009. — AH2/ZJE/WENN.COM/SIPA

Les petits écureuils gris qui se baladent dans les parcs britanniques ne sont pas totalement inoffensifs. En tout cas, pas pour leurs congénères roux dont la population a chuté depuis le XIXe siècle. Le prince Charles veut sauver les «plus mignons et irrésistibles mammifères d’Angleterre»: le Red Squirrel Survival Trust, organisation créée il y a deux ans par le prince, lance en février une grande opération de sauvegarde des écureuils roux qui passera par la création de corridors verts et le contrôle de la population d’écureuils gris.

Tuer des écureuils gris pour sauver les roux?

Derniers bastions des écureuils roux, 17 zones ont été identifiées dans le nord de l’Angleterre. Les autorités forestières anglaises estiment que 140.000 rongeurs roux y vivent. Pas grand-chose à côté de leurs 2,5 millions de voisins gris. Pour favoriser l’accroissement de la population d’écureuils roux, des volontaires de Red Squirrel Survival Trust vont planter des arbres pour créer des corridors verts qui permettront aux écureuils de se déplacer et se rencontrer plus facilement.

L’organisation va également devoir accomplir quelques tâches moins sympathiques: les écureuils gris vont être piégés et tués pour enrayer leur multiplication. Les associations de défense des animaux ont manifesté leur mécontentement, estimant que le meurtre d’écureuils gris n’était pas nécessaire.

Le programme devrait durer cinq ans, à l’issue desquels l’organisation du prince Charles espère que le nombre d’écureuils roux aura considérablement augmenté. Depuis le XIXe siècle et l’arrivée des écureuils gris d’Amérique, la population d’écureuils roux de Grande-Bretagne  est en chute libre. Ils sont victimes d’une forme de variole apportée par leurs cousins gris et entrent en compétition avec eux pour l’accès à la nourriture.