Planète

Somalie: la sécheresse menace 2 millions de personnes (ONU)

La sécheresse actuelle en Somalie menace deux millions de personnes, ...

La sécheresse actuelle en Somalie menace deux millions de personnes, dont une grande partie vit dans des zones contrôlées par les insurgés islamistes radicaux Shebab où l'acheminement de l'aide est quasi-impossible, a expliqué jeudi une responsable humanitaire de l'ONU.

"La Somalie abrite l'une des plus importante population de déplacés dans le monde et pourrait basculer dans un désastre à plus grande échelle en raison de la sécheresse", qui touche actuellement 2 millions de personnes, soit 27% de la population, a déclaré la chef du bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU, Valerie Amos lors d'une conférence de presse à Nairobi.

Cette sécheresse "est potentiellement extrêmement sérieuse. De toute évidence, en fonction de ce qui arrivera lors de la saison des pluies en avril, nous aurons une idée beaucoup plus claire" de la gravité de la situation, a-t-elle nuancé.

Mme Amos a déploré le manque d'accès des humanitaires aux zones du centre et du sud de la Somalie contrôlées par les Shebab, qui rend difficile l'évaluation même des besoins des populations sur place.

Sur ce point, Mme Amos a confirmé le refus de certains pays de financer des organisations humanitaires travaillant dans le sud et dans le centre "car ils craignent que cet argent ne tombent dans les mains des Shebabs".

Par ailleurs, Mme Amos s'est inquiété des possibles répercutions d'une crise institutionnelle sur la situation humanitaire.

Le mandat des institutions de transition se termine officiellement en août mais ces dernières entendent prolonger leur mandat contre l'avis de la communauté internationale. Le parlement somalien a ainsi voté jeudi une rallonge de trois ans de son mandat.

"Ma grande inquiétude est que cette instabilité dans le processus politique pourrait conduire à une aggravation du conflit et par conséquent une augmentation des besoins humanitaires", a déclaré Mme Amos, qui s'exprimait avant le vote du Parlement à Mogadiscio.

Les Nations unies ont lancé un appel aux dons de 565 millions de dollars pour la Somalie en 2011, a précisé le coordinateur humanitaire de l'ONU pour la Somalie, Marc Bowden.