Fin de la semaine mondiale pour l'abolition de la viande

CONSOMMATION La Semaine mondiale pour l'abolition de la viande s'achève samedi 29 janvier. Elle est destinée à promouvoir auprès du grand public l'abolition de la mort d'animaux pour faire de la viande...

Fabienne Broucaret

— 

Une assiette de viande.
Une assiette de viande. — Natacha Pisarenko/AP/SIPA

A l’occasion de cette semaine de sensibilisation, des conférences, des actions de rue, des distributions de tracts ainsi que des stands d’information sont organisés dans plusieurs villes de France. Le but? Propager l’idée que la consommation de viande ne saurait être justifiable d’un point de vue éthique et doit donc pour cette raison être abolie.

A Paris, le samedi 29 janvier, une trentaine de militants grimés vont progresser de Beaubourg à l’Odéon pour réclamer «l’abolition de la viande», sous la houlette de l’association végétarienne de France, de L214 et de Cleda. Les militants partiront à 14h de Beaubourg puis progresseront vers Châtelet-Les Halles (14h45), St Michel (15h30) et Odéon (16h15). Un événement «aux tonalités lugubres quand il évoque les animaux tués et aux tonalités chaleureuses et festives quand il évoque l’abolition de la viande», expliquent les organisateurs.

A Lyon, l’association végétarienne de France et Dignité Animale organisent le même jour une marche de silencieuse à 15h, Place des Terreaux. Il s’agit de faire une heure de protestation en silence, symbole de la non-violence revendiquée. Les participants formeront un cercle et porteront des pancartes, tandis que d’autres distribueront des tracts explicatifs.

Plus d’informations : http://abolir-la-viande.org/ et www.nomoremeat.org

Débat sur NEOPLANETE: Faut-il manger moins de viande?