Les corridas interdites sur la télé publique espagnole RTVE

ANIMAUX Après les Îles Canaries, dès 1991, et la Catalogne, en juillet dernier, c’est au tour de la RTVE d’interdire la corrida…

Fabienne Broucaret

— 

Corrida à Malaga.
Corrida à Malaga. — REUTERS

Cette chaîne de télévision publique espagnole vient en effet de décider de mettre fin à la diffusion d’émissions dédiées aux spectacles taurins. Pourquoi une telle décision? La nouvelle charte déontologique de la RTVE, l’une des chaînes de télévision les plus importantes en Espagne, met en avant l’impact négatif que peuvent avoir les corridas sur les enfants, notamment la violence envers les animaux. Un argument hautement symbolique pour Claire Starozinski, la fondatrice de l’Alliance Anticorrida : «C’est la première fois que la violence des spectacles taurins est reconnue».

La RTVE, arguant d’un faible taux d’audience au regard des coûts de tournage élevés, n’avait pas diffusé de corridas depuis plusieurs mois. Cette prise de position de la télévision publique conforte les «anti-corrida » qui gagnent progressivement du terrain en Espagne, berceau de la corrida où les spectacles taurins sont une véritable institution.

Comme le remarque Claire Starozinski sur le site de la Fondation 30 millions d’Amis, la France a, pour une fois, une longueur d’avance. «Canal + a supprimé les retransmissions en direct en 2003, précise-t-elle. Seuls certains programmes locaux, comme «Signes du Toro»* sur France 3 Aquitaine, subsiste à raison d’une seule diffusion par mois.» A noter que les chaînes locales espagnoles continuent, elles aussi, à diffuser ce type de programmes.

Retrouvez plus d'infos dans la rubrique animaux de NEOPLANETE