Les grands fonds au menu de la Conférence biodiversité marine à Monaco

© 2011 AFP

— 

Comment mieux protéger la biodiversité des grands fonds marins tout en explorant les moyens de développer leur gestion économique : une conférence internationale réunira le 14 février à Monaco scientifiques, politiques, ONG et entreprises.

La deuxième édition de la "Monaco Blue Initiative" est co-organisée par la Fondation Prince Albert II de Monaco et l'Institut océanographique de la principauté.

"L'une des deux sessions (...) sera spécialement consacrée aux aires marines protégées", a souligné Bernard Fautrier vice-président de la Fondation Albert II de Monaco lundi lors d'un point de presse.

La conférence sur la biodiversité de Nagoya, fin octobre dernier, a fixé l'objectif de 10% d'aires marines protégées dans le monde contre 1% actuellement.

"A propos des grands fonds, on a fait le constat qu'on connaît mieux la surface de la planète mars que les grands fonds de nos océans", a renchérit Robert Calgano, directeur général de l'Institut océanographique de la Fondation Albert 1er, annonçant la tenue d'une conférence sur ce thème le 13 octobre à l'Institut océanographique à Paris.

En prélude à la conférence, les organisateurs projetteront le 13 avril à Monaco "en première mondiale" un film réalisé par le National Geographic sur les changements subis par les océans depuis l'époque du commandant Cousteau.