Total et Vattenfall associés à une centrale "hybride" en Allemagne

© 2011 AFP

— 

Le groupe d'énergie suédois Vattenfall et le groupe pétrolier français Total vont s'associer au projet de construction en Allemagne d'un prototype de centrale "hybride", combinant énergie éolienne, hydrogène et biogaz, a annoncé mardi la filiale allemande de Vattenfall.

Les deux entreprises ont signé un accord en ce sens avec la société allemande Enertrag, qui coordonne le projet, selon un communiqué.

Cette centrale, qui doit voir le jour près de Berlin, consiste en trois éoliennes, qui produisent de l'électricité qui sera d'une part injectée dans le circuit, et d'autre part utilisée pour fabriquer de l'hydrogène.

En période de vents faibles, cet hydrogène sera utilisé, en combinaison avec du biogaz, dans une centrale thermique pour produire de l'électricité et de la chaleur.

L'hydrogène pourra également être vendu comme carburant par Total à Berlin.

La centrale, déjà en construction, doit commencer à fonctionner à l'été 2011. Elle nécessitera un investissement total de 10 millions d'euros.

Le projet est subventionné par l'Etat régional du Brandebourg (est) et par l'Etat fédéral allemand.