Dioxine: du porc allemand contaminé vendu en Pologne et République tchèque

© 2011 AFP

— 

De la viande de porc contaminée à la dioxine en provenance d'Allemagne a été vendue début janvier en Pologne et en République tchèque, a annoncé jeudi le ministère de la Santé de l'Etat régional de Saxe-Anhalt (est de l'Allemagne).

De la viande de 35 porcs vendue à une firme en Pologne et à deux en République tchèque a dû être consommée depuis longtemps, a déclaré le ministère de ce Land, où se trouve l'abattoir où ont été tués les animaux.

L'Institut fédéral pour la protection des consommateurs et la sûreté des aliments va informer les pays concernés, a indiqué le ministère.

Interrogées à ce sujet par l'AFP, les autorités polonaises ont déclaré être surprises. "Nous sommes complètement surpris par cette information. Nous n'avons pas reçu une telle information", a indiqué le responsable de l'administration vétérinaire polonaise, Janusz Zwiazek.

Les autorités tchèques ont indiqué qu'elles prendraient des mesures concrètes quand elles connaîtront les détais. "Les experts allemands estiment que la dose de dioxine contenue dans les aliments n'est pas dangereuse pour la santé du consommateur", a observé un porte-parole de l'administration vétérinaire tchèque, Josef Duben, questionné par l'AFP.

Jeudi, le Japon a annoncé qu'il avait ordonné à ses importateurs d'inspecter toutes les cargaisons de porc, de volailles et d'oeufs en provenance d'Allemagne. Mardi, la Chine avait suspendu les importations d'oeufs et de porcs allemands, emboîtant le pas à la Corée du Sud qui l'avait fait dès samedi pour le porc. La Russie a également renforcé les contrôles sur la viande importée d'Allemagne. En revanche, la Slovaquie, qui avait suspendu la vente d'oeufs et de volailles allemands, a levé cette restriction.

La dioxine est un résidu de combustion industrielle ou naturelle qui peut être cancérigène à haute dose. Berlin soutient qu'il n'y a aucun risque pour la santé des consommateurs concernant les produits contaminés.