Un robot contre les tweets climato-sceptiques

TWITTER Un programme envoie systématiquement des réponses aux tweets remettant en question le réchauffement climatique…

A.C.

— 

Capture d'écran du compte Twitter du robot conçu par Nigel Leck pour répondre aux climato-sceptiques.
Capture d'écran du compte Twitter du robot conçu par Nigel Leck pour répondre aux climato-sceptiques. — www.twitter.com

Il était fatigué de répondre aux tweets des climato-sceptiques. Nigel Leck, un développeur informatique, a créé un programme pour le remplacer. Le «chatbot» identifie toutes les phrases niant le changement climatique et envoie un message argumenté pour les contrer.

Une allure presque humaine

Le compte Twitter @AI_AGW, créé par Nigel Leck, recherche toutes les cinq minutes tous les tweets (en anglais uniquement) contenant des phrases clés ou des arguments courants comme «Le réchauffement climatique est un mensonge» ou «Si la Terre se réchauffait, l’hiver ne serait pas si froid». Le programme apporte alors une des réponses pré-programmées, contenant un lien vers une explication.

Le robot peut presque passer inaperçu car Nigel Leck a pris soin de préparer des réponses à l’allure humaine. Pour preuve, certaines réponses ont donné lieu à des discussions, le programme faisant en sorte de ne pas répondre deux fois la même chose à un même interlocuteur. Le seul défaut à perfectionner pour l’instant: le robot ne connaît pas le second degré. Une blague ou un tweet ironique sur les climato-sceptiques vous vaudront donc une petite remontrance.