Biodiversité: des botanistes recensent plus d'un million de noms de plantes

© 2010 AFP

— 

Des botanistes britanniques et américains ont annoncé mercredi avoir recensé 1,25 million de noms de plantes différentes constituant la première liste aussi vaste d'espèces et consultable sur le site www.theplantlist.org en anglais.

Cette banque de données, essentielle pour la conservation des espèces, contient les noms scientifiques et les synonymes d'espèces végétales allant des herbes les plus simples aux légumes en passant par les roses de jardin, les fougères exotiques ou les mousses et conifères des bois. La «Plant List» comporte également des liens internet vers des publications scientifiques en rapport avec ces espèces pour aider les chercheurs, tant en botanique qu'en pharmacie dans leurs travaux.

Une liste «cruciale»

La liste a été réalisée juste à temps pour la clôture de l'année internationale de la biodiversité par les botanistes des Royal Botanical Gardens (Kew Gardens) de Grande-Bretagne et le Missouri Botanical Garden américain. «C'est crucial pour les prévisions, les mises en oeuvre et la surveillance des programmes de conservation des plantes dans le monde entier», a souligné le directeur des Kew Gardens, Stephen Hopper cité dans un communiqué.

«Sans les noms corrects, la compréhension et la communication sur la vie des végétaux se perdraient dans un chaos inefficace, coûteraient des sommes faramineuses et risqueraient de mettre en danger des vies dans le cas de plantes utilisées en médecine», selon le communiqué des Kew Gardens.

Des recherches commencées en 2008

Parmi le million de noms d'espèces recensé, un quart environ (25,4%) sont encore considérés comme non-résolus, n'entrant ni dans les noms acceptés ni dans les synonymes, ont précisé les auteurs de la liste.

Les experts en botanique et en technologies de l'information des deux institutions ont entamé leurs recherches en 2008 pour établir cette liste sur la base de comparaisons entre les familles de plantes répertoriées par Kew Gardens et le système Tropicos, une banque de données alimentée depuis 1982 par le Missouri Botanical Garden.

Une plante sur cinq menacée de disparaître

En octobre dernier, les 193 pays membres de la Convention sur la diversité biologique réunis à Nagoya au Japon, avaient, entre autre, décidé de créer d'ici 2020 une banque de données en ligne de toute la flore connue dans le monde.

Selon une étude de septembre dernier de l'Union internationale de la Conservation de la Nature une plante sur cinq dans le monde est menacée de disparition.