La Leaf, voiture électrique de Nissan, sortira le 20 décembre au Japon

© 2010 AFP

— 

La voiture électrique Leaf de Nissan sortira au Japon le 20 décembre, avant la fin du mois aux Etats-Unis et un peu plus tard en Europe, a annoncé vendredi le constructeur d'automobiles nippon.

Ce véhicule ne fonctionnant qu'à l'électricité sera proposé dans l'archipel au prix plancher de 3,76 millions de yens (33.300 euros), mais il ne coûtera en réalité qu'un peu moins de 3 millions de yens (26.500 euros) une fois déduites les aides gouvernementales à l'achat de voitures "écologiques".

Elue "voiture de l'année 2011" par un jury européen il y a quelques jours, la Leaf fera son apparition dans quatre pays du Vieux continent au début 2011 (Irlande, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni).

Cette automobile compacte est équipée d'une batterie lithium-ion, rechargeable en huit heures sur une simple prise de courant ou à 80% en 30 minutes dans des stations prévues à cet effet. Elle confère à la voiture une autonomie maximum de 200 kilomètres, selon les dernières informations de Nissan.

"Cette voiture offre un réel plaisir de conduite", a souligné le directeur général de Nissan, Toshiyuki Shiga, lors d'une conférence de presse au siège du groupe à Yokohama (région de Tokyo)

Le constructeur, détenu à quelque 45% par le français Renault, mise beaucoup sur les voitures électriques dans lesquelles il a déjà investi plus de 4 milliards d'euros.

Il se veut le premier groupe automobile à commercialiser en masse ce type de véhicules, alors que ses concurrents japonais Toyota et Honda mettent d'abord l'accent sur les systèmes hybrides (essence+électricité).

La production du modèle Leaf a débuté fin octobre sur le site d'Oppama (région de Tokyo). A pleine capacité, l'usine devrait sortir 50.000 exemplaires par an.

L'assemblage de la Leaf devrait en outre démarrer plus tard à Smyrna (Tennessee, Etats-Unis), à la fin 2012, et à Sunderland (Angleterre) au début 2013.

Le constructeur nippon a enregistré 6.000 pré-commandes au Japon et 20.000 aux Etats-Unis. Sa production risquant de ne pouvoir suivre le rythme de la demande dans un premier temps, Nissan a cessé d'accepter les réservations il y a plusieurs mois.