Marée noire: BP réclame 1,9 milliard de dollars à son partenaire japonais

© 2010 AFP

— 

Le groupe pétrolier britannique BP a réclamé 1,9 milliard de dollars à une filiale de la maison de commerce japonaise Mitsui and Co afin qu'elle participe aux frais de la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé mardi cette succursale nippone qui a différé le paiement de la facture.
Le groupe pétrolier britannique BP a réclamé 1,9 milliard de dollars à une filiale de la maison de commerce japonaise Mitsui and Co afin qu'elle participe aux frais de la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé mardi cette succursale nippone qui a différé le paiement de la facture. — Chris Graythen AFP/Getty Images/Archives

Le groupe pétrolier britannique BP a réclamé 1,9 milliard de dollars à une filiale de la maison de commerce japonaise Mitsui and Co afin qu'elle participe aux frais de la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé mardi cette succursale nippone qui a différé le paiement de la facture.

"En lien avec la marée noire autour de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon qui a débuté en avril 2010, Moex Offshore (...), détenue par Mitsui Oil Exploration, a reçu des factures de BP dont le total, au 2 novembre 2010, atteignent 1,898 milliard de dollars", a expliqué dans un communiqué Mitsui Oil Exploration, elle-même filiale de Mitsui and Co.

"Vu que de nombreuses enquêtes sont en cours pour déterminer les faits et circonstances autour de l'incident et vu qu'il n'est pas certain, au jour d'aujourd'hui, que Moex Offshore sera obligée de payer, Moex Offshore a différé le paiement des factures", a ajouté sa maison mère.

Moex Offshore possède 10% des parts du puits de pétrole sous-marin à l'origine de la pollution.

La somme colossale réclamée par BP correspond à ce qu'elle considère comme la quote-part de son partenaire japonais dans les frais encourus à cause de la marée noire, provoquée par l'explosion et le naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon le 20 avril au large de la Louisiane (sud des Etats-Unis).

"BP a jugé ces demandes conformes à l'accord de développement conjoint et les sommes exigées en adéquation avec les 10% des coûts de l'incident", a poursuivi Mitsui Oil Exploration.

L'entreprise japonaise a expliqué avoir demandé "des clarifications" à BP, mais n'avoir reçu aucune réponse. Selon elle, "la somme correspondant aux 10% de Moex Offshore devrait se monter à environ un milliard de dollars", soit à peine la moitié de l'argent réclamé par le groupe pétrolier.

BP a dû provisionner 32 milliards de dollars, dont 20 milliards placés sous séquestre à la demande des autorités américaines, pour assurer l'ensemble des dédommagements et paiements liés à la catastrophe, qui comprennent le colmatage du puits de pétrole, le nettoyage des côtes et l'indemnisation des victimes.

"Moex Offshore va probablement continuer de recevoir des factures de BP et devrait continuer de différer leur paiement tout en examinant la situation", a ajouté la filiale nippone.

Quelque 4,9 millions de barils de brut se sont déversés dans le golfe du Mexique entre l'accident en avril et le colmatage de la fuite en septembre.