Ils partent à la pêche aux pollueurs

— 

Plusieurs rivières françaises, comme le Rhône, sont touchés par la pollution aux PCB, qui atteint aussi des zones côtières
Plusieurs rivières françaises, comme le Rhône, sont touchés par la pollution aux PCB, qui atteint aussi des zones côtières — CHAMUSSY/SIPA

Les pêcheurs veulent faire la lumière sur l'origine des PCB. Le Comité national des pêches, qui représente les pêcheurs en mer français, a annoncé lundi 25 octobre son intention de déposer plainte contre X pour pollution des fleuves et des mers, suite à la présence de PCB qui proviennent des terres et affectent les mers.

Cette plainte vise à identifier les responsabilités à l'origine de ces pollutions. Elle fait suite à l'interdiction, depuis le mois de février, de la pêche à la sardine en Baie de Seine et celle, depuis le mois d'avril, de la pêche à l'anguille dans l'estuaire de la Gironde. 80% de la pollution maritime côtière proviendrait des pollutions terrestres via les rivières et les fleuves. 

De nombreux cours d'eau sont également touchés par des interdictions de consommation et/ou de vente, comme l'Oise et la Seine (Hauts-de-Seine). En outre, le Comité craint de "nouvelles interdictions" qui pénaliseraient encore les pêcheurs.

Les PCB, plus connus sous le nom de pyralènes, entraînent chez l'homme, s'ils sont ingérés régulièrement pendant une longue durée, des problèmes de fertilité, de croissance ou des cancers.