Lâcher d'araignées en Angleterre

PLANETE Une chercheuse les a élevées dans sa cuisine...

A.C. avec AFP
— 
Des araignées jaunes et noires de jardin.
Des araignées jaunes et noires de jardin. — King Roy/SUPERSTOCK/SIPA

Elle les a élevées dans sa cuisine et même nourries à la main. Les petites protégées d’Helen Smith, chercheuse en écologie, vont être relâchées dans la nature cette semaine. Quelque 3.000 bébés araignées, de l’espèce Dolomedes plantarius, iront peupler la réserve naturelle de Castle Marshes dans le Suffolk pour revigorer une espèce menacée, selon Natural England, un organisme qui conseille le gouvernement sur la biodiversité.

Des araignées en éprouvette

L'espèce est rarissime: deux habitats seulement en Angleterre et un au Pays de Galles. Il s'agit d'une araignée de belle taille (18 à 23 mm pour le corps d'une femelle) qui se distingue de ses congénères par une bande colorée crème, jaune ou blanche sur l'abdomen.

Les bébés araignées ont été élevés dans des éprouvettes de laboratoires, séparés les uns des autres pour éviter qu'ils ne se battent, et nourris à la main avec des insectes. Selon Helen Smith, élever les bébés araignées s'est révélé «épuisant». «Je me retrouvais dans ma cuisine jusqu'à 2 heures du matin, 7 jours sur 7, en train de nourrir des bébés araignées affamés», témoigne-t-elle.

L'espèce est classée «en danger» au Royaume Uni, et Natural England espère que l'opération de réintroduction va lui donner une deuxième chance.