Le Golfe du Mexique sera propre à la fin de l'année

PLANETE Six mois après la marée noire, les plages vont être nettoyées...

A.C. avec AFP

— 

Le président Barack Obama inspecte une plage de Louisiane souillée par le pétrole échappé de la plateforme BP, le 28 mai 2010.
Le président Barack Obama inspecte une plage de Louisiane souillée par le pétrole échappé de la plateforme BP, le 28 mai 2010. — L. DOWNING / REUTERS

Un triste anniversaire: six mois après l’explosion de la plateforme Deepwater dans le Golfe du Mexique, qui a déversé environ 4,9 millions de barils de pétrole dans l’océan, les autorités américaines se décident à entreprendre un grand nettoyage des plages. Le contre-amiral Paul Zukunft a annoncé lors d’une conférence de presse que les plages du golfe du Mexique, souillées par la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis, devraient être propres d'ici à la fin de l’année 2010.

Nettoyer les plages pour la saison touristique

Paul Zukunft a annoncé le lancement de l'opération «Deep Clean» («Nettoyage complet»), censée libérer les plages de l'Alabama et de Floride du pétrole les souillant. Son objectif, a-t-il révélé, est «d'avoir fini le travail d'ici la fin de l'année, parce que les plages jouent un rôle crucial dans l'économie de ces régions côtières». Rien qu'en Floride, le secteur du tourisme génère quelque 57 milliards de dollars par an.

Pour nettoyer les plages, un «Requin de plage» a été mis en service. Cet appareil «laisse le sable en l'état mais en extrait les galettes de goudron».

Les effectifs humains en baisse

Le contre-amiral Zukunft a également précisé que, des 50.000 personnes employées à lutter contre la marée noire, seules 13.000 étaient encore sur place, mais que les efforts pour effacer les conséquences de la catastrophe se poursuivaient. «Nous sommes là sur le long terme», a-t-il assuré.

Les cinq Etats riverains du golfe du Mexique (Texas, Louisiane, Mississippi, Alabama, Floride) sont toujours très affectés par la marée noire. Leurs économies, dépendantes du tourisme et de la pêche, ont du mal à refaire surface.