Les volcans, source durable de chaleur

PLANETE Ils seront utilisés pour chauffer des habitations en Amérique du Sud...

Audrey Chauvet

— 

Lave s'écoulant du volcan Pacaya, au Guatemala, en juin 2010.
Lave s'écoulant du volcan Pacaya, au Guatemala, en juin 2010. — Rodrigo Abd/AP/SIPA

Récupérer la chaleur du centre de la Terre pour produire de l’électricité, c’est le nouveau projet du gouvernement du Guatemala. Les volcans du pays vont être mis à contribution: l’énergie géothermique produite par des centrales capables d’exploiter la chaleur du magma devrait représenter 60% de l’électricité d’ici à 2022.

Le principe: chauffer l’eau et produire de la vapeur

Le principe de la géothermie «volcanique» est simple. Un circuit fermé d’eau est chauffé par le magma souterrain et la vapeur qui en résulte fait tourner une turbine qui crée de l’électricité. Pas besoin d’implanter la centrale sur le cratère du volcan: les nouveaux circuits peuvent fonctionner avec une température souterraine de 100°C, alors que la température du magma qui arrive en surface varie entre 700°C et 1.300°C.

Une seule centrale géothermique produisant 20 mégawatts existe au Guatemala, mais le pays compte atteindre 1.000 mégawatts d’ici à 2022. D’autres pays s’intéressent à cette technique: Salvador, Costa Rica ou Nicaragua ont des projets de centrales géothermiques.

Eviter les problèmes posés par les centrales hydroélectriques

A l’heure actuelle, l’Amérique du Sud utilise majoritairement l’hydroélectricité comme source d’énergie. Mais les barrages mis en place sur les rivières pour assurer le débit nécessaire aux centrales hydroélectriques ont souvent des effets désastreux pour les populations alentour: inondations, déplacement forcé, raréfaction des poissons...

L’utilisation de la chaleur naturelle produite par les volcans permettrait de diminuer les émissions de gaz à effet de serre des pays d’Amérique du Sud et pourrait servir de modèle à de nombreux pays volcaniques.