Des panneaux solaires sur la maison du prince Charles

PLANETE Le monarque écolo montre l'exemple...

Audrey Chauvet

— 

Le prince Charles lors du lancement de la campagne «The prince's rainforests project» contre la déforestation, en mai 2009.
Le prince Charles lors du lancement de la campagne «The prince's rainforests project» contre la déforestation, en mai 2009. — HUSSEIN ANWAR/SIPA

Le prince Charles se prend-il pour le Roi-Soleil? Le prince de Galles, très concerné par l’environnement, a obtenu l’autorisation du conseil de la ville de Westminster (Londres) d’installer 32 panneaux solaires sur le toit de sa résidence de Clarence House. Cette demeure, vieille de 180 ans, ne devrait pas être endommagée par les travaux d’installation des douze mètre carrés de panneaux sur le côté Sud-Est du toit.

Une maison à énergie positive

Les panneaux photovoltaïques devraient produire en moyenne 4.000 kWh d’électricité par an, et serviront à chauffer et éclairer la maison londonienne du prince Charles, de Camilla et des princes William et Harry. Toute l’installation sera payée par le prince en personne, et non par le contribuable anglais: Charles devrait débourser environ 30.000 livres sterling (36.000 euros) selon le Dailymail.

Si l’opération est un succès, d’autres panneaux seront installés sur le côté Sud-Ouest du toit. De quoi espérer en faire une maison à «énergie positive» d’ici quelques années: elle pourrait produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Selon un communiqué du Conseil de Westminster, «Le Prince de Galles n’a pas seulement le bénéfice direct de réduire les combustibles fossiles et les émissions de dioxyde de carbone, mais aussi un impact indirect à la diffusion de ces technologies. Les panneaux solaires contribuent à l’objectif du Royaume-Uni d’utiliser des énergies renouvelables et de réduire les émissions de carbone d’ici à 2020. L’objectif majeur est que 25 % de la chaleur et du courant utilisés à Londres soit généré à travers l’utilisation des systèmes d’énergie décentralisés pour 2025».

Record d’installations de panneaux solaires en Grande-Bretagne

Le prince Charles, âgé de 61 ans, a fait de la lutte contre le changement climatique son cheval de bataille. Après avoir converti sa Jaguar, son Aston Martin et sa Land Rover aux biocarburants, il a incité dernièrement les Britanniques à prendre de «courtes et rafraîchissantes» douches au lieu de prendre des bains. Des chaudières à économies d’énergie et un système de recyclage des eaux usées sont déjà en place à Clarence House.

Au mois d’août, les installations de panneaux solaires ont atteint un nombre record en Grande-Bretagne: pas moins de 2.257 foyers se sont dotés d’installations photovoltaïques, incités par les aides du gouvernement. Chaque unité d’électricité produite est rachetée 41,3 pence (environ 50 centimes d’euros), qu’elle soit utilisée pour alimenter la maison ou revendue au National Grid, le système de distribution d’énergie britannique.