A Paris, le vélo électrique a la cote

PLANETE La mairie de Paris subventionne les achats de vélo à assistance électrique...

Audrey Chauvet
— 
Un vélo électrique en démonstration, en septembre 2009, à l'hôtel de Ville de Paris. 
Un vélo électrique en démonstration, en septembre 2009, à l'hôtel de Ville de Paris.  — AFP PHOTO JOEL SAGET

Fini de suer dans les côtes sur des Vélib’ de 22kg. Pour inciter les Parisiens à adopter le deux-roues en ville, la mairie de Paris lance ce mercredi une campagne d’affichage destinée à informer sur les subventions accordées pour l’achat de vélos électriques. 25% du prix d’achat du vélo à assistance électrique est remboursé, dans la limite de 400 euros.

Une batterie pour moins d’efforts

Les vélos à assistance électrique fonctionnent simplement avec une batterie placée sur le porte-bagages ou sur le côté du vélo, qui alimente un moteur. La batterie peut être rechargée à la maison, sur une prise électrique classique. Il faut trois à quatre heures en moyenne pour une recharge complète, qui permet de parcourir de 25 à 40km.

L’assistance électrique se met en marche automatiquement, permettant de rouler plus vite qu’un vélo normal, sans efforts. En montée, le vélo électrique roule presque comme sur du plat. Malgré leur vitesse, les vélos à assistance électrique peuvent emprunter les pistes cyclables.

Déjà 1.000 subventions accordées

La subvention accordée par la mairie de Paris concerne uniquement les particuliers parisiens (dans la limite d’un vélo par personne), ainsi que les artisans et commerçants qui pourront ainsi équiper leur personnel: jusqu’à dix deux-roues électriques pourront être subventionnés. Les cyclomoteurs électriques sont également concernés par la subvention de la mairie.

Selon la mairie de Paris, plus de 1.000 subventions ont été accordées depuis le lancement du dispositif en novembre 2009. Pour 20% des Parisiens qui se sont équipés, le vélo électrique va remplacer une voiture ou un deux-roues à essence.

Un marché en croissance

Les ventes de vélo à assistance électrique restent encore très modestes en France, même si elles sont en croissance: 15.400 vélos vendus en 2008 contre 6.000 en 2006. Le bouche-à-oreille semble bien fonctionner entre les usagers de vélos électriques, et les revendeurs sont confiants dans l’avenir de ce moyen de transport. En moyenne, un vélo électrique coûte 1.200 euros, les prix pouvant aller de 300 à 3.000 euros.


Passez au vélo électrique!
envoyé par mairiedeparis. - Découvrez les dernières tendances en vidéo.