Marée noire: BP tient le bon bout

ETATS-UNIS La fuite devrait être totalement colmatée jeudi...

Julie Rasplus, avec AFP

— 

Ce qui fait de cette marée noire «la pire catastrophe écologique» des Etats-Unis, selon la Maison blanche. Barack Obama s’est rendu à plusieurs reprises en Louisiane et suit de près le dossier.
Ce qui fait de cette marée noire «la pire catastrophe écologique» des Etats-Unis, selon la Maison blanche. Barack Obama s’est rendu à plusieurs reprises en Louisiane et suit de près le dossier. — Jae C. Hong/AP/SIPA

Il aura fallu trois mois avant que la solution ne soit trouvée. La cimentation du puits à l'origine de la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis devrait débuter jeudi dans le golfe du Mexique. Elle sera également accompagnée d'opérations de pompage.

Succès du «static kill»

Les autorités américaines ont donné leur feu vert mercredi au groupe pétrolier BP, 24 heures seulement après que la compagnie a annoncé la réussite de la première phase de rebouchage du puits, appelée «static kill». Le procédé a consisté à injecter suffisamment de boue de forage pour repousser le pétrole au fond du puits et le condamner. L'opération de jeudi doit, elle, injecter du ciment dans le puits afin de le sceller, et ce définitivement.

Pas de précipitation

Le gouvernement américain ne crie pas victoire pour autant: l'opération n'exempt «en aucun cas» BP de procéder également à la «mise en place de puits de secours qui doivent permettre de cimenter le puits par en-dessous» a fait savoir Thad Allen, chargé de la lutte contre la catastrophe pour le gouvernement.