Marée noire: l'entonnoir de BP a été retiré après une fuite de gaz

ENVIRONNEMENT Ça ne s'arrange pas dans le golfe du Mexique...

O.R. avec AFP

— 

Avec 800.000 litres de pétrole s'échappant chaque jour de la plateforme pétrolière, la catastrophe est en passe de dépasser en ampleur celle de l'Exxon Valdez, la pire de l'Histoire américaine, en 1989.

>> Retrouvez les pires marées noires de l’histoire en photos ici...
Avec 800.000 litres de pétrole s'échappant chaque jour de la plateforme pétrolière, la catastrophe est en passe de dépasser en ampleur celle de l'Exxon Valdez, la pire de l'Histoire américaine, en 1989. >> Retrouvez les pires marées noires de l’histoire en photos ici... — REUTERS

L'entonnoir qui permettait de pomper une partie du pétrole à l'origine de la marée noire qui se répand dans le golfe du Mexique a été retiré mercredi, laissant la fuite repartir de plus belle, a annoncé Thad Allen, le commandant des garde-côtes américains. BP espérait pourtant récupérer 50.000 barils par jour avec cette technique.

«Il y a eu un problème aujourd'hui, ils ont remarqué qu'il y avait une sorte de fuite de gaz», a déclaré Thad Allen lors d'une conférence de presse.

L'entonnoir pourrait être réinstallé dans l'après-midi

«Ils ont indiqué que le problème venait d'un engin télé-guidé qui a touché un des conduits» de l'entonnoir, a-t-il ajouté en précisant que l'entonnoir était inspecté et qu'il pourrait être réinstallé dans l'après-midi.

L'amiral a néanmoins prévenu que l'opération consistant à relancer le pompage après la pose de l'entonnoir pourrait prendre beaucoup plus de temps.

Dans le même temps, l'amiral a annoncé la mort de deux personnes impliquées dans les opérations anti-marée noire, mais dans des incidents apparemment sans rapport avec la pollution. Une de ces personnes est morte dans un accident de natation dans une piscine, l'autre pilotait un bateau impliqué dans le nettoyage, a précisé Thad Allen, sans donner d'autres détails sur le décès de cette dernière.