Marée noire: Jean-Louis Borloo veut envoyer neuf bateaux français pour dépolluer

ENVIRONNEMENT Une proposition d'aide sera finalisée ce vendredi après-midi...

O.R.

— 

Jean-Louis Borloo et Eric Vial, PDG de la société Ecoceane, finalisent l'envoi des bateaux depollueurs en Louisiane, vendredi 4 juin 2010.
Jean-Louis Borloo et Eric Vial, PDG de la société Ecoceane, finalisent l'envoi des bateaux depollueurs en Louisiane, vendredi 4 juin 2010. — Oriane Raffin/20minutes.fr

Des bouées, du dispersant mais aussi des bateaux. La France sort les grands moyens pour aider les autorités américaines et BP à dépolluer les eaux du golfe du Mexique, souillées par la marée noire provoquée par l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon.
 
Ce vendredi, lors de l’inauguration des journées de la mer, le ministre de l’Environnement Jean-Louis Borloo a confié à la presse que «la proposition de la France, élaborée avec le ministère des Affaires étrangères, serait finalisée dans l’après-midi».
 
Parmi les moyens techniques proposés par l’Etat, Jean-Louis Borloo compte sur neuf bateaux, conçus par la société Ecoceane. Spécialisés dans la dépollution des marées noires, ces appareils de différentes tailles pourraient intervenir aussi bien en pleine mer que dans les bayous, ces marais de Louisiane particulièrement difficiles à nettoyer.
 
>> Retrouvez bientôt notre blog qui suivra le nettoyage du golfe du Mexique par le Catamar

Le Catamar, par exemple, peut récupérer jusqu’à 100 mètres cubes d’hydrocarbures par heure. Avec lui, le PDG de la PME bretonne et deux techniciens s’envoleront pour la Louisiane.

La société BP s'est engagée à prendre en charge tous les frais liés à la marée noire.