20 Minutes : Actualités et infos en direct
Catastrophe naturelleUn puissant séisme frappe les Philippines, un violent tsunami attendu

Philippines : Un puissant séisme frappe une île au sud, un tsunami « destructeur » se prépare

Catastrophe naturelleAprès un premier séisme de magnitude 7,6, des répliques ont eu lieu et font craindre un puissant tsunami
La ville de General Santos aux Philippines après le massage du séisme le 17 novembre dernier.
La ville de General Santos aux Philippines après le massage du séisme le 17 novembre dernier. - CHINE NOUVELLE/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Un puissant séisme de magnitude 7,6 suivi de quatre grosses répliques, qui a frappé samedi l’île de Mindanao, dans le sud des Philippines, a fait au moins un mort et deux blessés. Il s’est produit à une profondeur de 32 km à 22H37 (14H37 GMT) à une distance d’environ 21 km au nord-est de Hinatuan, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS).

Quelques heures plus tard, quatre répliques puissantes, de magnitude 6,4, 6,2, 6,1 et 6,0 ont encore secoué la région, selon l’USGS. Un homme de 30 ans de la ville de Bislig, dans la province de Surigao del Sur, est mort écrasé par un mur de sa maison qui s’est effondré, a déclaré Pacifica Pedraverde, responsable locale de la gestion des catastrophes.

Deux personnes ont été légèrement blessées par la chute de débris, dans la ville de Tandag, à environ 100 km au nord de Bislig, a indiqué un responsable. Un séisme de magnitude 6,7 avait déjà frappé la région de l’île de Mindanao le 17 novembre, faisant au moins neuf morts.

Un tsunami destructeur

« Un tsunami destructeur est attendu avec des vagues dont la hauteur présente une menace pour les vies », a ajouté l’Institut philippin de volcanologie et de sismologie sur X. Il a conseillé aux habitants des provinces de Surigao du Sud et du Davao Oriental d'« évacuer immédiatement » plus à l’intérieur des terres ou vers des terrains plus en altitude. Dans la ville de Davao, la côte est surveillée de près. « La marée est encore haute et nous ne remarquons rien d’inhabituel », a déclaré Anna Quinones, responsable en charge des catastrophes naturelles et qui surveille le risque de tsunami.

Des tremblements de terre se produisent quotidiennement aux Philippines, l’archipel se situant sur la « ceinture de feu » du Pacifique, une zone d’activité sismique et volcanique intense qui s’étend du Japon au bassin du Pacifique en passant par l’Asie du Sud-Est. La plupart sont trop faibles pour être ressentis par les humains.

Un séisme de magnitude 6,7 a déjà frappé la région de l’île de Mindanao le 17 novembre, faisant au moins neuf morts.

Sujets liés