20 Minutes : Actualités et infos en direct
énergieA La Baule, un ponton solaire innovant alimente les bateaux amarrés

La Baule : Au port, un ponton solaire innovant alimente directement les bateaux amarrés

énergieLe nouveau ponton, équipé d’une douzaine de panneaux solaires, mise sur l’autoconsommation
Le ponton solaire de La Baule alimente en électricité les bateaux amarrés
Le ponton solaire de La Baule alimente en électricité les bateaux amarrés - Mairie de La Baule / Mairie de La Baule
Julie Urbach

Julie Urbach

Il s’agirait d’une « première sur la côte atlantique ». Ce week-end, un nouveau dispositif a été officiellement inauguré au port de La Baule-Le Pouliguen (Loire-Atlantique) : un ponton solaire, capable d’alimenter directement les bateaux amarrés. Depuis début sa mise en service en juillet, 130 kWh ont été produits, soit l’équivalent de 200 jours de navigation d’un voilier. Une innovation qui « favorise l’autoconsommation locale en donnant une deuxième fonctionnalité aux espaces de circulation », se félicite le maire de La Baule (LR), Franck Louvrier.

Car ici, pas besoin de trouver un toit où poser les panneaux. La douzaine de dalles photovoltaïques (108x83 cm) ont été fixées au quai flottant, et il est tout à fait possible de marcher dessus, comme avant. Autre atout, ils sont ainsi protégés « des vols ou des vents violents », explique la société Wattway.

L’excédent injecté dans le réseau privé du port

Deux bornes, disposant de quatre prises électriques chacune, permettent aux plaisanciers qui le souhaitent de venir se brancher. Un totem d’information affiche en temps réel la production électrique, estimée à 1.075 kWh par an. Et s’il y a de l’excédent, comme cet été, l’électricité est réinjectée dans le réseau privé du port.

La mairie de La Baule indique réfléchir à une généralisation du dispositif dans l’ensemble du port (800 bateaux), et pourquoi pas à d’autres lieux publics (trottoirs, aires de jeux pour enfants…) L’expérimentation a nécessité un budget de 95.000 euros.

Sujets liés