20 Minutes : Actualités et infos en direct
pollutionLe leader des engrais devra payer plus de 500.000 euros d’amende

Loire-Atlantique : Le leader des engrais devra payer plus de 500.000 euros d’amende

pollutionL’usine Yara de Montoir-de-Bretagne est sanctionnée par l’Etat pour ses rejets de poussières dans l’air
La société Yara à Montoir-de-Bretagne.
La société Yara à Montoir-de-Bretagne. - Google street view / Google
Frédéric Brenon

F.B.

Il est dans le collimateur des autorités et associations environnementales depuis de nombreux mois. L’industriel Yara est désormais contraint par l’Etat de payer une amende de 519.000 euros en raison des rejets de poussières d’azote et de phosphore dans l’air depuis son usine de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), près de Saint-Nazaire. Les émissions sur ce site classé Seveso ont dépassé les valeurs limites autorisées. Le montant d’amende, qui ne sera pas restitué, correspond à 138 jours d’astreinte à 130 euros et 319 jours à 1.500 euros.

Malgré les mises en demeure de l’Etat, le groupe norvégien, leader européen des engrais azotés, n’a toujours pas commencé sa mise aux normes, ni même transmis de document justifiant le lancement d’études préalables. Il s’expose désormais à des amendes supplémentaires.

De coûteux travaux à entreprendre

Le coût de la mise aux normes du site Yara de Montoir-de-Bretagne est estimé entre 35 et 40 millions d’euros. « L’industriel diffère les investissements depuis de nombreuses années », déplore la préfecture de Loire-Atlantique.

« Le cynisme de la direction de Yara laisse craindre que l’entreprise préférera, une fois encore, tenter un nouveau recours contre cette décision ou payer plutôt que de réaliser les travaux nécessaires », s’agace Yannick Vaugrenard (PS), sénateur de Loire-Atlantique.

Sujets liés