20 Minutes : Actualités et infos en direct
Vie sauvageUn chacal doré observé pour la première fois en Bretagne

Un chacal doré observé pour la première fois en Bretagne

Vie sauvageRécemment observé dans les Deux-Sèvres, l’animal a été photographié par la propriétaire d’une ferme pédagogique dans le Finistère
Un chacal doré a été observé dans le Finistère en 2022. Ici photographié à Beirut en 2018.
Un chacal doré a été observé dans le Finistère en 2022. Ici photographié à Beirut en 2018. - J. Eid/AFP / AFP
Camille Allain

C. A.

C’est la première fois que cette espèce est identifiée aussi à l’ouest. Originaire d’Eurasie, le chacal doré n’avait jamais été observé en Bretagne. Il semblerait pourtant qu’un individu de la race des canidés soit passé dans la région ces dernières années. D’après Ouest-France, des photographies prises en mars 2022 dans une ferme pédagogique du Finistère ont été étudiées de près par les spécialistes. Ces derniers sont formels : l’animal que l’on voit sur les clichés est bien un chacal doré.

Observé pour la première fois en France en 2017 dans les Alpes, l’animal a petit à petit fait route vers l’ouest. Ces dernières années, plusieurs observations ont été réalisées dans les Deux-Sèvres grâce à des pièges photographiques. Selon Ouest-France, c’est le même système qui a permis d’obtenir des images nettes d’un chacal doré, à Plonéour Lanvern, dans le sud Finistère. C’est un écologue de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) qui a vu les photos et l’a formellement identifié. Des agents de l’Office français de la biodiversité devraient bientôt l’officialiser.


A mi-chemin entre le renard et le loup, le chacal doré pèse entre 7 et 14 kg. Pouvant se déplacer plusieurs jours sans boire ni manger, il se nourrit de petits mammifères ou de cadavres de sangliers ou chevreuils.

Sujets liés