Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
ÉNERGIES RENOUVELABLESLe parc éolien offshore de Saint-Brieuc sera mis en service en décembre

Saint-Brieuc : Le parc éolien en mer entrera en service en décembre

ÉNERGIES RENOUVELABLES
Ce parc de 62 éoliennes sera en capacité de produire 496 Mégawatts, soit l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 835.000 habitants
Vingt-quatre fondations servant de support aux éoliennes ont déjà été installées sur le chantier du parc éolien offshore en baie de Saint-Brieuc.
Vingt-quatre fondations servant de support aux éoliennes ont déjà été installées sur le chantier du parc éolien offshore en baie de Saint-Brieuc.  - Ailes Marines / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Jérôme Gicquel

L'essentiel

  • Dans la baie de Saint-Brieuc, un parc de 62 éoliennes implantées en mer est en construction.
  • Il sera mis en service en décembre et sera en capacité de produire 496 Mégawatts, soit l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 835.000 habitants.
  • Le projet est porté par Ailes Marines, filiale du géant espagnol Iberdrola.

Après une petite pause hivernale, le chantier du parc éolien en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) va rependre de plus belle dans les prochains jours. Avec une capacité de 496 Mégawatts, ce parc de 62 éoliennes implantées en mer sera mis en service « en décembre 2023 », a confirmé mercredi Ailes Marines, filiale du géant espagnol Iberdrola, qui avait remporté l’appel d’offres en 2012.

Dans la baie de Saint-Brieuc, où la tension est retombée, le futur parc éolien est déjà bien visible. En fin d’année dernière, quarante positions d’éoliennes avaient déjà été forées, équipées de pieux et scellées, soit « environ 65 % du parc en intégrant la position de la sous-station électrique », précise Ailes Marines. Vingt-quatre positions dites « jackets », qui serviront de support aux éoliennes ont également déjà été installées en mer.

Une mise en service progressive

Dans les prochains jours, plusieurs navires rejoindront la zone pour poser les 90 kilomètres de câbles inter-éoliennes. Ils seront rejoints à partir de la mi-février par le navire néerlandais Aeolus qui poursuivra sa mission de forage et d’installation des pieux sur les 22 positions restantes. Une fois les dernières fondations « jackets » installées, un gros chantier démarrera enfin avant l’été avec la pose des premières turbines de 8 Mégawatts conçues par Siemens Gamesa sur leurs fondations.



Le parc éolien en mer sera alors opérationnel mais sa mise en service se fera « de manière progressive et par tranche : 20 %, 50 % et 100 % en décembre 2023 », précise Ailes Marines. A cette date, le parc éolien offshore de Saint-Brieuc sera en capacité de produire l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 835.000 habitants.

Sujets liés