20 Minutes : Actualités et infos en direct
BIODIVERSITEChauves-souris et chouettes contre projet immobilier à Noisy-le-Grand

Noisy-le-Grand : Et si des chauves-souris et des chouettes perturbaient un projet immobilier ?

BIODIVERSITEUne étude a mis en avant la présence d’espèces protégées sur le site du programme prévoyant 500 logements
La présence de la pipistrelle commune et la pipistrelle Nathusias a été détectée. Photo d'illustration.
La présence de la pipistrelle commune et la pipistrelle Nathusias a été détectée. Photo d'illustration. - Cparks / Pixabay / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

La découverte de la présence d’animaux appartenant à des espèces protégées sur le site à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) est susceptible de compromettre l’avancée d’un projet immobilier. Deux types de chauves-souris, la pipistrelle commune et la pipistrelle Nathusias, ont en effet été observés dans le secteur du bois de la Justice, rapporte Actu Seine-Saint-Denis.

C’est ce qu’ont indiqué les recherches du Rassemblement pour l’étude de la nature et l’aménagement de Roissy-en-Brie et son district (R.E.N.A.R.D). La chouette hulotte, protégée sur l’ensemble du territoire français depuis 1976, a elle aussi été vue dans le sous-bois de 2,2 hectares. Or cette zone doit laisser la place à un complexe de 500 logements piloté par BNP Paribas Immobilier.

L’étude de R.E.N.A.R.D conclut que la ferme de la Justice est un site de reproduction et d’abri des chauves-souris protégées. La Ville de Noisy-le-Grand a indiqué son intention de lancer une enquête publique sur le sujet après les conclusions de la Direction de l’environnement d’Île-de-France. L’autorité doit étudier les études d’impact réalisées par le promoteur immobilier. Des modifications pourraient ensuite intervenir.

Sujets liés