Marée noire: Revivez l'évolution de la journée de vendredi

HEURE PAR HEURE Une première nappe de pétrole a atteint les côtes...

O.R.

— 

Une ile protégée par des bouées dans le Golfe du Mexique, vendredi 30 avril 2010, alors que la marée noire approche.
Une ile protégée par des bouées dans le Golfe du Mexique, vendredi 30 avril 2010, alors que la marée noire approche. — Sean Gardner / Reuters

23h15: Accident sur une autre plateforme de Louisiane

Selon les garde-côtes, une plateforme mobile dans les environs de Morgan City (à 150 km à l'ouest de La Nouvelle-Orléans) se serait «renversée». Elle était transportée sur un canal pour aller à la casse. Selon AP, une telle plateforme ne contient au maximum «que» 20.000 gallons (75.000 litres) de diesel. Il n'y aurait pas de fuite. A titre de comparaison, celle sur le gisement de Deepwater Horizon se répand à 5.000 barils par jour (800.000 litres).



22h: L'administration Obama demande à BP d'agir plus contre la marée noire

La ministre américaine de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, a exhorté ce vendredi BP à agir davantage pour lutter contre la marée noire en Louisiane. «Nous continuons à exhorter BP à mettre en oeuvre de nouvelles initiatives pour contribuer à mener la contre-offensive» contre la marée noire, a déclaré la ministre au cours d'un point de presse à Robert (Louisiane).

21h02: Les marchés de matières premières surveillent de près la marée noire

Elle pourrait affecter les prix des ressources, notamment le pétrole et la pêche. «A l'heure actuelle il est très difficile de dire ce qui va arriver. La situation change continuellement», explique Costanza Jacazio, analyste du marché pétrolier à la banque Barclays Capital. «Cela dépend beaucoup, d'une part, de savoir si les opérations vont être interrompues sur les sites (offshore) existants, et d'autre part de savoir si le trafic maritime va être affecté», a-t-il ajouté, soulignant que pour l'instant ce n'était pas le cas.

18h40: Pour Barack Obama, l'exploitation du pétrole doit être «responsable»

Le président Barack Obama a affirmé vendredi que l'exploitation du pétrole américain jouait un rôle crucial dans la stratégie énergétique de son pays. «Je continue à penser que la production pétrolière américaine joue un rôle important dans notre stratégie de sécurité énergétique, mais j'ai toujours dit qu'elle devait se faire de façon responsable, pour la sécurité des employés (du secteur) et la protection de l'environnement», a affirmé le président lors d'une allocution dans la roseraie de la Maison Blanche.

18h20: La Floride décrète à son tour l'état d'urgence

17h08: L'armée américaine sort les grands moyens

Equipements et avions transportant des cargaisons de produits chimiques sont mobilisés pour aider à endiguer une gigantesque nappe de pétrole menaçant les côtes de Louisiane. La marine américaine a envoyé quelque 18 kilomètres de barrages flottants pour tenter d'arrêter le pétrole ainsi que des systèmes de récupération des hydrocarbures et a déployé une équipe de 50 sous-traitants sur les côtes du Mississippi, selon un de ses porte-parole, Myers Vasquez. L'armée de l'Air a quant à elle déployé deux avions de transport militaire C-130 équipés de systèmes d'épandage de produits chimiques censés aider à disperser la nappe, a indiqué son porte-parole, David Faggard.

16h45: BP «assume l'entière responsabilité» de la marée noire
C'est ce qu'assure un porte-parole du groupe
.

16h23: La marée noire s'approche du delta du Mississipi

>> Voir les dernières images de la NASA ici.

16h12: Le nettoyage de la marée noire pourrait coûter 2 à 3 milliards de dollars (1,5 à 2,25 milliards d'euros)

L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings, qui évalue la solvabilité des emprunteurs, a commencé à faire les comptes. «Fitch estime que les coûts de confinement et de nettoyage pourraient s'élever jusqu'à 2 ou 3 milliards de dollars quand le pétrole aura touché terre, et peut-être encore plus, suivant le temps qu'il faudra pour arrêter l'écoulement de pétrole dans le Golfe du Mexique», a déclaré Jeffrey Woodruff, analyste de Fitch, dans un communiqué.

16h09: Selon BP, le pétrole n'a pas encore touché les côtes

C'est ce qu'affirme l'entreprise, selon CNN.

14h26: Pas de nouveau forage pétrolier en mer autorisé par Barack Obama
Tant que les causes de la catastrophe n'auront pas été établies... Le président Obama a troublé nombre de ses partisans et les écologistes en annonçant en mars la fin d'un moratoire sur l'exploitation pétrolière en mer, dans l'espoir de rallier des soutiens à une loi de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les premières nappes de pétrole échappées de plate-forme Deepwater Horizon, située dans le golfe du Mexique, ont atteint jeudi soir les côtes de Lousiane, laissant présager l'une des pires marées noires de l'Histoire.

>>Notre diaporama sur les grandes marées noires dans l'histoire est par là

Poussée par de forts vents de sud-est, une nappe brillante de pétrole a touché la terre dans le delta du Mississippi, a déclaré le président de Plaquemines Parish, Billy Nungesser, la région où les premières traces de pétrole ont été repérées.