Des pingouins Torda observés en Corse et sur le pourtour méditerranéen

Un peu perdu Un pingouin a été observé à Ajaccio près d’une plage

20 Minutes avec AFP
Un pingouin torda.
Un pingouin torda. — Pixabay / chrisstenger

Un pingouin Torda noir et blanc a été vu lundi par l’AFP à Ajaccio, longeant la plage de St François, dans le centre-ville, une présence si près des côtes qui interroge les experts.

« Depuis une semaine et demi, on nous a signalé quatre individus, deux vivants et deux morts, en Corse, la population est très présente cette année », a indiqué à l’AFP Amandine Pericard, responsable du centre de soins pour la faune sauvage U Pettirossu, unique centre de ce type en Corse.

Afflux inhabituel

Il s’agit de pingouins Torda (également appelé Petit pingouin et dont Alca torda est le nom scientifique), qui ont été vus dans le port de Bastia, à Cargèse (Corse-du-Sud), près d’Ajaccio et à St-Florent (Haute-Corse), a-t-elle précisé. « Il y a une population d’hivernage de pingouins Torda en mer Méditerranée mais cette année, il y a pas mal d’individus qui se sont rapprochés des côtes, c’est assez exceptionnel », a-t-elle souligné.

Cet afflux inhabituel est en effet constaté de l’Espagne aux Alpes-Maritimes en passant par la Corse. « Ces oiseaux pélagiques (de haute mer) ne viennent en principe à terre que pour se reproduire. Le reste du temps, ils sont adeptes de la tempête, des embruns, de la haute mer, donc c’est assez étonnant de les voir ici », a expliqué à l’AFP Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux.