Nîmes : Avec la crise énergétique, l'agglo coupe la lumière

NOIR La collectivité a décidé d'éteindre la lumière sur la voirie, la nuit, dans zones d'activités économiques

Jérôme Diesnis
— 
Lampadaire sous un coucher de soleil. Illustration.
Lampadaire sous un coucher de soleil. Illustration. — DE NUL/SIPA

Nîmes Métropole, la communauté d’agglomération de la préfecture du Gard, a décidé d’éteindre la lumière des voiries dans les différentes zones d’activités économiques (ZAE) dont elle a la gestion.

La mesure a été adoptée le 7 novembre dans le cadre du plan de sobriété énergétique, en réponse à la crise environnementale et énergétique. « Ses objectifs ? Supprimer les consommations inutiles, optimiser les usages et utiliser des dispositifs plus performants », précise la collectivité.

La mesure concerne 22 ZAE au sein de neuf des 39 communes de l’agglomération. Les lumières seront éteintes entre 22 heures et 6 heures du matin. Depuis quelques semaines, l’intensité de l’éclairage avait déjà été réduite de moitié entre 23 heures et 5 heures du matin. La mesure entre en vigueur à compter du vendredi 25 novembre.