Languedoc : Ce fut l’un des mois d’octobre les plus secs depuis 1958

METEO Il a rarement aussi peu plu dans la région, relate Météo-France

N.B.
Un homme avec un parapluie, à Montpellier (illustration)
Un homme avec un parapluie, à Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

L’ex-Languedoc-Roussillon ne cesse de battre des records, en matière de climat. Alors que Montpellier et Sète, dans l’Hérault, ont connu ces derniers jours leurs nuits tropicales les plus tardives de l’histoire des relevés météorologiques, Météo-France rapporte que le mois d’octobre qui s’achève pourrait être l’un des plus secs jamais observés.

Ainsi, le mois d’octobre 2022 devrait « terminer au troisième rang » des mois d’octobre les « plus secs sur la période 1958-2022 », rapporte Météo-France, sur Twitter. Alors qu’en moyenne, ce mois de l’année est souvent le plus arrosé, dans l’ex-Languedoc-Roussillon.

Le mois d’octobre le plus arrosé fut en 1965, où il est tombé des quantités « extraordinaires » de pluie, relate Météo-France. Jusqu’à près d’un an de précipitations, notamment, sur la plaine du Roussillon. Voire un an et demi, à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), où il est tombé pas moins de 1,061 mm de pluie, cette année-là.