Toulon : La « fourmi électrique », une espèce envahissante dangereuse, détectée pour la première fois en France

PETItE bête Une fourmi extrêmement envahissante et dangereuse originaire d’Amérique du Sud a été détectée pour la première fois dans le Var

20 Minutes avec AFP
Illustration d'une fourmi
Illustration d'une fourmi — Manjunath Kiran / AFP

Elle mesure seulement 1,5 millimètre mais représente une menace pour la biodiversité : la « fourmi électrique », espèce envahissante surnommée ainsi en raison de sa piqûre douloureuse, a été détectée pour la première fois sur le territoire métropolitain français, a révélé un chercheur à l’AFP.



C’est dans le sud de la France, à Toulon, que Wasmannia auropunctata, « fourmi électrique » ou « petite fourmi de feu », originaire d’Amérique du Sud, a été repérée par un passionné de fourmis, dans une résidence fermée de bord de mer.

Extrêmement envahissante

Jusqu’à présent, cette espèce originaire d’Amérique du Sud n’avait été observée qu’une fois en Europe, dans la région de Malaga en Espagne. Quand Olivier Blight, chercheur à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie à l’Université d’Avignon l’a formellement identifiée à Toulon, « on avait déjà affaire à une super-colonie, donc on pense qu’elle est là depuis plus d’un an ».

Probablement introduite « lors d’un transport de plantes », la fourmi a déjà été observée jusqu’à 100 mètres de la résidence. Wasmannia auropunctata est extrêmement envahissante, même si elle se déplace lentement, car elle cumule « un système de reproduction classique sexuée et une production de reines et de mâles par clonage », explique Olivier Blight.