Strasbourg : Citadins, êtes-vous tous prêts à trier vos déchets alimentaires ?

vous témoignez Os, arêtes de poissons, gros noyaux, restes cuits… Strasbourg met en place un nouveau dispositif, une nouvelle poubelle pour trier tous les déchets alimentaires chez les particuliers

Gilles Varela
— 
Illustration. Déchets alimentaires
Illustration. Déchets alimentaires — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Précurseuse en la matière, l’Eurométropole de Strasbourg va généraliser la collecte des déchets alimentaires des particuliers. C’est un nouveau dispositif qu’elle expérimente depuis 2019 à Holtzheim, une de ses 33 communes, puis dans certains quartiers de Strasbourg. Elle s’apprête à étendre ce dispositif à toute l’agglomération d’ici à 2025, y compris le centre-ville de Strasbourg, en 2024. Déjà, 400 bornes de collecte ont été installées sur les communes de moins de 10.000 habitants depuis 2022.

Chaque secteur va en effet être équipé de bornes de collecte, un dispositif qui reste complémentaire à votre propre compostage. Sont particulièrement ciblés les habitants qui n’ont pas de jardin ou suffisamment d’espace pour en avoir un chez eux, mais aussi réduire de moitié le contenu des poubelles bleues de l’agglomération. Et pour que cela soit concrètement réalisable, un bio seau et des sacs en papier renforcés et recyclables vont être mis gratuitement à disposition ou déposés pour chaque domicile. Avantage supplémentaire au compost, il est possible d’y mettre des déchets alimentaires tels que des os, des fromages, des restes cuits, des arrêtes, des carcasses de poulets, des coquilles d’huîtres…

Et vous ? Familles nombreuses, retraités, couple avec ou sans enfants, célibataires, salariés en perpétuel déplacement, étudiants… Êtes-vous prêt à vous lancer dans l’aventure du tri de vos bios déchets ? Avoir une poubelle supplémentaire dans votre petit appartement en attendant d’aller jeter le sac dans une borne de collecte ? Ce nouveau dispositif plus souple peut-il vous décider à franchir le pas du tri ? Quelles contraintes ou avantages y voyez-vous ? Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance !