Allemagne : L’énergéticien RWE va fermer ses centrales à charbon d’ici 2030

CO2 RWE a annoncé accélérer la fin de la production d’électricité au lignite, avec la fermeture de trois centrales

20 Minutes avec AFP
— 
Une centrale à charbon en Allemagne, image qui deviendra de plus en plus rare.
Une centrale à charbon en Allemagne, image qui deviendra de plus en plus rare. — INA FASSBENDER / AFP

Le changement est en marche. Le géant allemand de l’énergie RWE, longtemps l’un des plus gros émetteurs de CO2 d’Europe, a annoncé mardi vouloir stopper la production d’électricité au charbon d’ici 2030 dans le bassin minier rhénan, avançant de huit ans ses plans.

« Nous allons mettre fin à la production d’électricité au lignite en 2030, soit deux fois plus vite que prévu », a déclaré le patron de RWE Markus Krebber, lors d’une conférence de presse. Cette décision intervient alors que le gouvernement d’Olaf Scholz a été contraint de prolonger temporairement l’activité de plusieurs centrales à charbon pour faire face à la crise énergétique déclenchée par l’invasion russe de l’Ukraine.



Le maintien en activité de plusieurs centrales jusqu’au printemps 2024 ne remet pas en cause l’objectif que s’est fixé la coalition de sortir du charbon en 2030. Concrètement, trois centrales au charbon seront arrêtées d’ici la fin de la décennie en Rhénanie du Nord – Westphalie.

Cela permettra d’économiser 280 millions de tonnes de CO2, a précisé le ministre écologiste de l’Economie, Robert Habeck, lors de cette conférence de presse. RWE veut investir plus de 50 milliards d’euros dans le monde d’ici 2030 afin d’accélérer la transition énergétique. Quelque 15 milliards d’euros d’investissement sont prévus pour l’Allemagne, a expliqué le groupe.