Une espèce d’oiseau sur huit est menacée d’extinction dans le monde

FAUNE Dans son rapport, l’ONG internationale BirdLife, dresse un tableau « profondément inquiétant »

20 Minutes avec AFP
— 
Quels sont les oiseaux nuisibles du potager et comment s?en débarrasser ?
Quels sont les oiseaux nuisibles du potager et comment s?en débarrasser ? — © istock

La situation continue de se dégrader pour les oiseaux, signe d’une crise plus large du vivant : près de la moitié des espèces sont en déclin dans le monde et une sur huit est menacée d’extinction, sous la pression notamment de l’agriculture.

Dans un rapport de référence publié mercredi, l’ONG internationale BirdLife dresse un tableau « profondément inquiétant » sur l’état des populations d’oiseaux dans le monde.

Bientôt l’extinction ?

« Une espèce d’oiseau sur huit est menacée d’extinction, et l’état des populations d’oiseaux dans le monde continue de se détériorer : les espèces se rapprochent toujours plus rapidement de l’extinction », écrit BirdLife.

La majorité des espèces qui ne sont pas encore menacées sont pour leur part en déclin. Ainsi les populations de 49 % des espèces (soit 5.412) sont en déclin, 38 % (4.234) sont stables et seulement 6 % (659) sont à la hausse.

Ces chiffres montrent une accélération par rapport au dernier rapport publié il y a quatre ans. En 2018, environ 40 % des espèces apparaissaient en déclin.

Dégradation globale

Or la santé des oiseaux est importante car c’est aussi un bon indicateur de l’état de la nature en général, estiment les spécialistes. « On a juste à regarder les oiseaux et on a une photographie assez exacte de la dégradation globale du vivant », explique Cédric Marteau.

La France est également concernée, notamment outre-mer, où des espèces sont menacées d’extinction. C’est le cas par exemple en Polynésie où il ne reste plus que cinq couples du monarque de Fatu Hiva, proche du merle.

« Les déclins ne se limitent pas aux espèces rares et menacées. Les populations de certaines espèces communes et largement répandues connaissent aussi un déclin rapide », pointe aussi BirdLife.