Grippe aviaire : Deux foyers découverts en deux jours dans le Maine-et-Loire

VIRUS Dans le premier foyer détecté, 7.500 volailles ont été abattues

20 Minutes avec agence
Une zone de contrôle temporaire a été mise en place dans l'ensemble du Maine-et-Loire.
Une zone de contrôle temporaire a été mise en place dans l'ensemble du Maine-et-Loire. — G . VARELA / 20 MINUTES

Un foyer de grippe aviaire a été identifié et confirmé dans une exploitation de la commune déléguée du Tremblay ( Maine-et-Loire), ce mardi. Les 7.500 volailles ont toutes été abattues dès la découverte de l'infection, rapporte Ouest-France.

Comme à chaque détection de foyer, des mesures ont été prises. La désinfection a commencé et des zones de protection et de surveillance ont été mises en place dans un rayon de 10 kilomètres autour de l'élevage infecté. Dans ces zones, les mouvements de volailles et d’autres oiseaux captifs sont interdits.

Fortes mortalités dans un deuxième élevage

Un deuxième élevage est sous surveillance. Situé dans la commune de Villemoisan, un élevage de dindes de chair a enregistré de fortes mortalités, laissant craindre le pire. L'infection doit être confirmée ce jeudi. L'abattage des volailles a commencé mercredi et doit se poursuivre ce jour.

Une zone de contrôle temporaire est mise en place depuis ce jeudi dans l'ensemble du Maine-et-Loire pour limiter la diffusion du virus.