Sécheresse : Près de la moitié des cours d’eau de Haute-Vienne sont asséchés

EAU Malgré des températures en baisse, les précipitations ne sont toujours pas au rendez-vous et la sécheresse se poursuit dans le département

20 Minutes avec agence
Malgré la baisse des températures, les réserves en eau potable sont toujours au plus bas (illustration).
Malgré la baisse des températures, les réserves en eau potable sont toujours au plus bas (illustration). — H. Menal - 20 Minutes

Après un été marqué par de fortes chaleurs, les températures sont à la baisse. Pour autant, la sécheresse est toujours bien présente en Haute-Vienne, avec près de la moitié des cours d’eau taris, rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Le problème est que les précipitations sont souvent superficielles et ne permettent pas d’alimenter les ressources en eau potable. Ainsi, le niveau du barrage du Mazeaud, chargé d’alimenter en eau l’agglomération de Limoges, a baissé de 7 mètres.

Une situation problématique

Conséquence : il reste cinq mois d’eau potable dans cette réserve. La situation est donc jugée préoccupante car nul ne sait quand la sécheresse va s’arrêter sachant que les prochains mois sont annoncés comme très secs.

Certaines associations, à l’instar de Source et rivière du Limousin, alertent aussi sur les conséquences que tout cela va avoir sur la biodiversité dans les mois et les années à venir.