Allier : Montluçon rachète un terrain à Engie et finance sa dépollution, l'opposition mécontente

ENVIRONNEMENT La ville a payé le terrain 580.000 euros, soit 220.000 euros de plus que l'évaluation qui en a été faite

20 Minutes avec agence
Après des déclarations contradictoires, le terrain sera consacré en grande partie à des activités de loisirs. (Illustration)
Après des déclarations contradictoires, le terrain sera consacré en grande partie à des activités de loisirs. (Illustration) — MARIO FOURMY/SIPA

Dans le cadre de sa politique d’aménagement, la ville de Montluçon (Allier) a voté lors du conseil municipal le rachat d’un terrain de 12.000 m2 situé sur l’îlot Sainte-Geneviève ce jeudi. Il a été cédé par l’entreprise Engie pour 580.000 euros, alors que son prix avait été évalué à 360.000 euros, rapporte La Montagne.

Un futur skate-park

Cet écart s’explique par le financement de la dépollution du terrain. Jusqu’en 1965, ce site accueillait en effet une usine de gaz, dont l’activité a entraîné une pollution des sols qui risque aujourd’hui de contaminer les nappes phréatiques. Le coût de cette dépollution, qui sera réalisée par Engie, a donc été remboursé par un prix d’achat plus élevé.

« Normalement, c’est le pollueur qui paie la dépollution », a déploré une conseillère municipale d’opposition citée par La Montagne. « Là, c’est nous. » À terme, ce terrain devrait devenir un skate-park, des surfaces de loisirs et un parking. Autant d’activités complémentaires du cinéma multiplexe, en projet depuis huit ans et qui fait toujours l’objet d’un recours juridique.