Nantes : Installée sur le toit d'un immeuble, une serre va chauffer l'eau des habitants

ENERGIE « L'objectif est de récupérer une partie de la chaleur générée », explique Nantes métropole habitat

J.U.
La serre-pépinière Symbiose, à Nantes
La serre-pépinière Symbiose, à Nantes — Nantes métropole habitat

Il faut lever la tête pour découvrir ce « projet novateur en matière d’agriculture urbaine ». Au cœur du quartier Nantes-nord, une immense serre maraîchère a poussé sur le toit d’un immeuble d’habitat social des années 70. Si sa première vocation est naturellement d’y faire pousser des fruits et des légumes qui seront distribués aux associations solidaires du quartier, le projet Symbiose (officiellement inauguré mardi soir) compte aussi relever un défi énergétique.

« L’objectif est de récupérer une partie de la chaleur générée par la serre pour chauffer l’eau du bâtiment, utilisée pour les besoins quotidiens des habitants », explique Nantes métropole Habitat, qui a profité de l’installation de la structure pour rénover les 24 logements sociaux de l’immeuble. Selon les prévisions de l’office, « l’énergie fournie par la serre permet de couvrir 70 à 90 % des besoins énergétiques pour la production d’eau chaude sanitaire sur l’année ». En hiver, c’est le bâtiment, relié au réseau de chaleur, qui chauffera la pépinière.