Sécheresse : Entre 25 % et 35 % des récoltes de légumes en France seraient perdues

AGRICULTURE Le président de Légumes de France appelle le gouvernement à agir pour les agriculteurs

M.d.F.
De la terre sèche (illustration).
De la terre sèche (illustration). — Canva

La fin des haricots. A cause de la sécheresse historique en France cet été, les pertes sur la production de légumes sont estimées « entre 25 % et 35 % », selon Jacques Rouchaussé, président de Légumes de France, interrogé par Franceinfo.

Et qui dit baisse de rendement, dit « peut-être une augmentation » du prix en magasin, mais surtout des agriculteurs en souffrance. « Quand nous voyons la conjugaison des hausses de charges, la sécheresse, nous avons une accumulation qui fait que les producteurs se demandent s’ils vont continuer demain à produire ou non », poursuit Jacques Rouchaussé.

Pour lui, si le gouvernement veut garantir la souveraineté alimentaire du pays, il va devoir mettre « la main au portefeuille pour aider les producteurs à passer ce cap difficile », appelle le président de Légumes de France qui demande en plus des aides, à ce que les actuelles restrictions d’eau  « soient mieux adaptées » aux agriculteurs.